Fermeture des écoles : l’aveu et le chaos